Les Requins

Les Îles Cook créent un sanctuaire pour les requins

13 décembre 2012 Lu 903 fois 1 Commentaire(s)

Les Îles Cook viennent d'​​approuver la création d'un sanctuaire pour les requins dans leurs eaux territoriales, ce qui en fait le plus grand sanctuaire de ce genre au monde.

La chaîne insulaire du Pacifique Sud a donc délimité une zone de 1,9 millions de km carrés, contigue à celle mis en place la semaine dernière par la Polynésie française voisine.

L'interdiction de la pêche au requin et de la possession ou la vente de produits dérivés du requins s'étend donc désormais sur une zone totalisant 6,7 millions de kilomètres carrés, soit près de la taille de l'Australie.

La surpêche de ce grand prédateur perturbe les chaînes alimentaires océaniques complexes et environ un tiers des requins océaniques apparaissent sur la liste rouge des espèces menacées.

«Nous sommes fiers de transformer l'ensemble de notre zone économique exclusive en sanctuaire pour les requins", a déclaré Teina Bishop, le ministre des ressources marines des Îles Cook.

"Nous nous joignons à nos voisins du Pacifique pour protéger cet animal qui est un chaînon essentiel pour la bonne santé de nos océans et de notre culture."

Palau, les Maldives, les îles Tokelau, le Honduras et les Bahamas font partie des nations insulaires qui ont déjà créé un sanctuaire de ce type.

Les nouvelles mesures prises la semaine dernière en Polynésie Française en faveur de la protection des requins en faisaient déjà un sanctuaire plus vaste que celui des Îles Marshall, reconnu fin de 2011 comme le plus grand au monde, et celui des Îles Cook augmente encore ce record de 40%.

De la même façon que pour les îles Marshall, l'initiative des Îles Cook a bénéficié de l'appui du Pew Environment Group, qui prône l'implication des nations insulaires en raison de la vaste étendue de leurs eaux territoriales.

Le PEW a travaillé pendant plus d'un an avec le groupe de conservation des îles du Pacifique (Pacific Islands Conservation Initiative) avant l'annonce de jeudi.

"Ce sont des nouvelles pleines d'espoir pour les requins du monde entier et pour nos efforts afin de les protéger", a déclaré Jill Hepp, directeur de la conservation des requins pour le Pew Environment Group.

«Nous sommes ravis de voir les Îles Cook faire partie de ce mouvement mondial à une époque où autant de populations de requins sont menacées."

 

Retrouvez l'article original en anglais sur le site de la BBC:
http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-20709853

Ajouter un Commentaire